Tu es ici
Accueil > Non classé > La tribune d’Alexandre Pain ! #FlashFm

La tribune d’Alexandre Pain ! #FlashFm

alex

Flash FM est une radio basée à Limoges. C’est la 1ère radio à Limoges selon le dernier sondage Médialocales.

Aujourd’hui, DirectNews donne une tribune à un animateur de Flash FM : Alexandre Pain.

Vous êtes animateur / responsable événementiel sur Flash FM à Limoges, comment en êtes-vous arrivé à animer dans cette radio ?

Je suis arrivé sur Flash FM en mai 2013 après avoir fait une école de radio. Suite à des stages sur NRJ Limoges, j’avais entendu parler de la bonne position de Flash sur la ville de Limoges et son agglo.

J’ai postulé au mois d’avril 2013 et tout s’est fait très vite ensuite. L’animation de la tranche 13/16, la promotion, l’événementiel … Etant en plus, originaire de Limoges, c’était l’occasion d’intégrer une radio des indés en pleine évolution et de revenir un peu chez moi.

Vous avez été contacté par d’autres radios cet été (vous avez refusé les propositions), qu’est-ce qui pourrait vous faire quitter Flash FM ?

Flash FM est aujourd’hui la première radio, toutes confondues, sur Limoges et son agglomération. Nous sommes devant RTL, RMC info, NRJ Limoges … C’est une grande satisfaction pour toute l’équipe, une grande satisfaction personnelle également. La réflexion a été longue, mais aujourd’hui c’est un vrai plaisir de s’inscrire dans ce projet, et c’était important pour moi d’évoluer dans une radio où je sens une vraie confiance de mon directeur. Pour la suite, j’aimerai évoluer vers  la télévision, chroniqueur par exemple. C’est un vrai objectif, même si je sais que les places sont chères et que ça sera très compliqué.

Pourquoi les auditeurs de Limoges doivent écouter votre radio ?

Comme beaucoup de radios des indés, nous misons énormément sur la proximité avec nos auditeurs. Nous avons des partenariats avec des grands clubs sportifs de la région, comme le CSP Limoges, champion de France de basket Pro A l’année dernière.

L’info locale avec l’actu région et l’info route avec l’annonce de la position des radars sont les points forts de la radio. Nous proposons aussi des rencontres et des interviews avec des artistes tous les mois, ce qui permet aux auditeurs d’être au contact de leur(s) chanteur(s) ou comédien(s) préféré(s). Mais j’insiste, le plus important, c’est la proximité avec nos auditeurs.

Quelles sont les ambitions de Flash FM ?

L’objectif principal est de confirmer cette place de numéro 1 sur Limoges et son agglomération car il ne suffit pas de se reposer là dessus maintenant. On sait que tout peut tourner très vite d’une année à l’autre, le plus difficile arrive. Mais c’est un nouveau challenge hyper intéressant à relever !

Il y a des événements Flash Fm à venir ?

On essaye de faire des événements tout au long de l’année pour être présent le plus souvent possible sur le terrain ( émissions en public avec des artistes, showcases … ) et faire la promotion de la marque Flash FM. Le plus gros événement reste notre Flash Music Live le 21 juin pour la fête de la musique, avec un plateau d’artistes nationaux qui réunit plus de 7 000 spectateurs à Limoges tous les ans. Nous allons développer un peu plus le côté « concerts privés » cette saison, des concerts réservés à nos auditeurs avec des artistes nationaux qui font partis de notre programmation musicale.

Il existe une bataille entre France Bleu et vous dans votre zone de diffusion, le but est de passer devant eux dans le Limousin ?

Il n’y a pas de véritable « bataille » car nous n’avons pas la même cible d’auditeurs et toutes les radios ont leur place dans le paysage radiophonique. Ils font leur taff, nous le nôtre. Après, bien sûr que c’est un objectif de grandir pour devenir la première radio de la région. Pour le moment ça va être compliqué, tout simplement parce que nous manquons de fréquences pour rivaliser. Mais pourquoi pas dans les années à venir …

Top