#Interview avec Karel (Fun Radio) : « Il faut se méfier des rumeurs »

12440773_10153429140025706_4209711961589136045_o

Karel est l’animateur de Lovin Fun entre 20h et 22h sur Fun Radio. Nous l’avons rencontré pour lui poser toutes les questions.

Voici l’interview de Karel :

Cela fait 4 ans que vous animez Lovin Fun sur Fun Radio, comment vous vous sentez dans cette émission ?

Actuellement, c’est la 4eme saison et je me sens bien , l’équipe est au top, on a deux nouveaux standardistes, un nouveau producteur et un nouveau réalisateur, Alice qui est là depuis peu de temps aussi. Je prends du plaisir dans cette émission car elle est différente des  autres, on discute avec l’auditeur, on a le sentiment d’aider les auditeurs, on rigole avec eux.

Chaque soir, on a des témoignages assez dingues, ils viennent témoigner, Lovin Fun est la seule émission qui les écoute.

Il y a 4 ans, tout le monde disait que c’était risqué de reprendre Lovin Fun et ça fait 4 ans maintenant. C’est une émission utile.

Ce n’est pas difficile de se renouveler ?

Non, je pense me renouveler tout le temps, depuis le temps que je fais de la radio, mon envie c’est toujours d’apprendre et de progresser. On est dans un truc positif, toujours dans la progression dans le but de nous améliorer. En tant qu’animateur, je ne suis pas blasé, je kiffe mon métier, c’est une vraie passion, je m’éclate tous les soirs.

Il y a aussi des nouveautés dans l’émission comme :

L’auditeur du soir qui vient faire de la radio avec nous pendant 2 heures

La question de l’internat, on se rapproche des écoles, des lycées.

Des surprises qui sont en préparation.

Je ne suis pas dans une routine.

Parler de sexe à la radio alors que maintenant il y a internet, c’est encore d’actualité ?

Totalement, il y a une grosse différence entre internet et la radio. C’est une question qu’on se posait avant de reprendre Lovin Fun, maintenant on est là depuis 4 ans et on a beaucoup de messages, les auditeurs sont heureux de pouvoir partager leurs expériences.

Ça n’a rien à voir avec un forum car nous on a un vrai médecin. On discute ensemble, c’est un échange. On n’est pas sur de l’écrit.

Preuve que l’émission est intéressante, c’est qu’il y a des auditeurs qui nous écoutent et appellent.

Vous comptez faire ça pendant encore quelques années ?

Je ne me pose pas cette question. Cette saison, je suis sur Fun Radio. Le but est de progresser et d’avoir une bonne audience.

Je me concentre sur la saison, mon objectif c’est Lovin Fun. Ma mission est de performer dans Lovin Fun.

Fun Radio n’a pas été mis dans les sondages depuis quelques mois, cela vous a affecté ? Comment avez-vous vécu cette situation ?

C’est dommage, je ne commenterai pas l’affaire qui est devant les tribunaux. J’aurais aimé connaître mon audience, c’est juste dommage. L’affaire me dépasse en tant qu’animateur. J’espère qu’on va récupérer vite nos sondages.

Quel est votre objectif pour cette saison ? 
Mon objectif est de me rapprocher du leader le soir. La saison dernière, on était devant Skyrock. Maintenant, il faut viser plus haut. Quand je fais mon émission, je ne pense pas à ça. La concurrence est intéressante pour moi car elle motive, de plus j’ai beaucoup de respect pour mes concurrents.
A la fin, ce sont les auditeurs qui décident.

Comment voyez-vous votre avenir ? La saison prochaine ?

Tu penses toujours à la saison prochaine mais je me concentre sur ce que je fais. On a toujours le temps de penser à l’avenir. Je suis très bien sur Fun Radio. J’ai juste envie de bien faire mon boulot.

Chaque année, il y a la rumeur « Karel va se faire remplacer ou il va partir », vous le vivez comment ? 

Dans toutes les radios, c’est le cas. Il faut se méfier des rumeurs, la plupart du temps c’est faux. On cherche à nous déstabiliser tout le temps. Je suis très bien à Fun Radio, je ne souhaite pas quitter la station. Je m’éclate tout le temps. C’est un rêve d’ado. Quand j’avais 15-16 ans, je rêvais d’animer sur Fun Radio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *