Tu es ici
Accueil > Non classé > Interview avec Benoit (Koh-Lanta) : « Il faut penser à soi à un moment donné du jeu » #KohLanta

Interview avec Benoit (Koh-Lanta) : « Il faut penser à soi à un moment donné du jeu » #KohLanta

95159-benoit-koh-lanta-l-ile-au-tresor-mal-a-l-aise-en-revoyant-son-coup-de-fil- (1)

Ce soir, vous allez pouvoir retrouver un nouvel épisode de Koh-Lanta. Un candidat est déjà en finale après avoir trouvé l’anneau sur l’île au trésor.

Il s’appelle Benoit et il est en exclusivité sur DirectNews.

Quel était votre but dans cette compétition ? De se dépasser ou de gagner ?

Dans cette saison, mon objectif était vraiment d’apprendre le plus de choses possibles auprès des autres aventuriers pour sortir de là comme un vrai Robinson. J’avais soif d’apprendre et bien sur de gagner le plus d’épreuves possibles car je reste un compétiteur.

Vous avez trouvé l’anneau qui vous qualifie directement pour la finale, pouvez-vous nous raconter votre journée à chercher l’anneau ?

C’était l’une des journées les plus excitantes de mon aventure entre le stress et l’excitation. J’ai du prendre sur moi, savoir rester calme pour atteindre mon objectif. Il faisait affreusement chaud et la jungle est tellement hostile sur cette île que la tache n’était pas évidente mais j’ai su garder mon cap et ne pas lâcher. Une place en finale, ça se mérite.

Au fur et à mesure, vous apparaissez comme quelqu’un de stratège. C’est pas trop compliqué d’établir des stratégies ?

Etant immunisé grâce à l’anneau, c’est plus facile de mettre en place des stratégies car on n’a pas le danger que cela se retournent contre nous, de plus je devais le faire pour le reste de mes coéquipiers rouges qui méritent tous d’aller le plus loin possible.

Pouvez-nous raconter comment se passe une journée sur l’île car ça doit être long non ?

Quand il y a une épreuve, ça passe assez vite. On se lève, on va chercher du bois puis on se prépare pour l’épreuve. Quand on rentre de l’épreuve, on va pêcher pour le repas du soir et on recherche du bois pour tenir la nuit donc ça va.
Mais les jours sans épreuves sont longs surtout à ce stade de l’aventure car nous n’avons plus de forces pour s’occuper aux taches diverses sur le camp, on traîne notre corps au possible. Mais vu que le jour sans épreuve est le jour du conseil, on en profite pour discuter des votes du soir et mettre en place nos stratégies.

Que comptez-vous faire pour emmener tous les rouges en finale ?

Pour emmener les rouges en finale, l’objectif est d’éliminer tous les jaunes tout simplement mais c’est un peu utopique comme scénario, on sait tous que dans Koh-Lanta il y a des rebondissements donc il faut s’adapter a chaque situation et essayer de faire en fonction des affinités, du mérite et aussi il faut penser à soi à un moment donné du jeu.

On a vu sur les réseaux sociaux votre couple avec Jesta. Vous vous êtes rapprochés sur Koh-Lanta ou après l’émission ?

Avec Jesta, ça s’est fait après le jeu, 2 mois après car j’avais une copine pendant Koh-Lanta. Je voulais faire les choses dans l’ordre. J’ai donc quitté ma copine en rentrant en France puis là avec Jesta on a commencé à vraiment se rapprocher.

Que faut-il être pour être un bon aventurier ?

Pour être un bon aventurier, il faut être performant lors des épreuves, curieux, avoir envie d’apprendre et d’enseigner, être malin pour pouvoir se sortir de situations compliquées et surtout pouvoir vivre en collectivité. Pour moi, c’est le point le plus important dans une aventure comme Koh-Lanta.

Top