Candice (Koh-Lanta) : « La production nous dit rien concernant la nourriture ! »

candice

Demain, c’est la grande finale de Koh Lanta. Qui va gagner cette édition ?

DirectNews a rencontré Candice à la veille de cette finale.

Pourquoi avez-vous décidé de faire Koh Lanta ?

C’était un rêve de petite fille, de devenir aventurière. Je regarde le programme depuis que je suis enfant avec mes parents.

Vous êtes championne de wakeboard, cela vous a avantagé sur certaines épreuves ?

Je pense que oui surtout en équilibre et au niveau du mental. On ne mange pas, on est loin des proches, c’est dur de ne pas craquer. Mon sport me donne un mental en acier.

Vous êtes en finale, que faut-il pour aller au bout maintenant ?

Faut réussir l’orientation. Pour l’orientation, il ne faut pas baisser les bras. Mon objectif est de gagner les poteaux.

Dans Koh Lanta, il y a de la compétition et aussi de l’affection avec certains candidats. Est-ce difficile de vivre sur une île avec des personnes qu’on ne connaît pas ?

Pour moi, non. Je me suis entendue avec tout le monde, je n’ai pas eu d’accrochages avec des gens.

Dans l’émission, on voit beaucoup de compétition. Qu’a t-on pas vu à l’antenne et qui vous a marqué ?

Dans les épisodes, on voit les moments où l’on mange. On a l’impression qu’on mange beaucoup. En fait, on ne mange rien. Je trouve qu’on ne ressent pas assez la souffrance.

Et aussi au début de l’aventure, quand on mange les bulots crus et quand on chantait autour du feu le soir.

Y a t-il eu des rapprochements entre certains candidats pendant l’aventure car vous restez 40 jours sans contact physique ?

Moi, j’étais en binôme avec Benoit. On voulait aller le plus loin possible avec Benoit. Ludivine était proche de Bruno. Il y a toujours des binômes qui se forment.

Qu’est-ce qui vous a manqué le plus sur Koh Lanta ?

Ma famille et la nourriture. La production nous dit rien concernant la nourriture. J’ai perdu beaucoup de kilos et repris énormément en 15 jours.

Que pensez-vous du fait que le gagnant soit désigné par les anciens candidats et non une épreuve ou un vote des téléspectateurs ?

L’esprit des aventuriers est de voter au mérite. Les épreuves ne font pas un aventurier. C’est mieux que les aventuriers votent que le public.

Que comptez-vous faire dans les prochaines semaines ?

Je rentre en partiel en étude de psychomotricité. Je ne ferais pas les anges ou de la télé-réalité. J’aimerais bien faire Fort Boyard.

En Espagne, j’avais fait speakerine et ça m’avait bien plu aussi.

Pour vous, qui mérite de gagner ?

Dans mon optique, j’aimerais soit moi ou Benoit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *