Tu es ici
Accueil > Non classé > Bérénice Deville (Radio Espace) : « J’aurais pu rester dans l’équipe de Guillaume Pley mais j’ai préféré voler de mes propres ailes. »

Bérénice Deville (Radio Espace) : « J’aurais pu rester dans l’équipe de Guillaume Pley mais j’ai préféré voler de mes propres ailes. »

10393802_534589696681233_5038813129915986067_n

Elle anime la matinale de Radio Espace, elle est passée par le groupe NRJ. Bérénice Deville est en interview pour DirectNews.

Le public vous connaît peu, quel est votre parcours ?

Je suis rentrée dans le milieu de la radio début 2012 en tant que stagiaire pour Guillaume Pley. J’étais auteur à la base et puis j’ai travaillé, travaillé, travaillé afin de gravir les échelons. Production, écrire et choisir les sujets de la libre antenne, inventer des jeux, gérer le standard, des tournages, j’ai pu toucher à tout. Ensuite, NRJ m’a ouvert ses portes en m’offrant un CDI. J’ai eu la chance de travailler auprès des plus grands : les meilleurs animateurs français, ainsi que d’autres personnes du milieu de la radio très compétentes. Ils m’ont énormément apporté. J’ai beaucoup appris. Parallèlement, j’ai également travaillé pour Lagardère en tant que chargée de production. Je m’occupais d’une petite émission TV qui passait sur NRJ 12, c’était très intéressant et enrichissant comme expérience.

Vous étiez standardiste sur NRJ à ce moment-là, pourquoi partir de la station numéro 1 ?

J’étais standardiste/assistante d’antenne pour commencer, apprendre. Après, on évolue. J’ai eu des propositions. C’est un choix de carrière. J’aime les défis. Il faut savoir sortir de sa zone de confort. Et puis partir ne veut pas dire ne jamais revenir.

Vous auriez aimé qu’on vous donne une chance comme chroniqueuse sur NRJ ?

J’aurais pu rester dans l’équipe de Guillaume Pley mais j’ai préféré voler de mes propres ailes. Ensuite, on m’a donné la possibilité de devenir animatrice de flux et de partir en local afin d’animer un 16/19 (à l’époque) sur NRJ. J’ai refusé car je visais d’autres postes.

Comment êtes-vous arrivée à Radio Espace ?

Cette radio m’intéressait.

Quel est votre rôle au sein de la matinale ?

Je suis animatrice. Nous sommes 2 à animer. J’ai des chroniques, je les écris moi-même. On gère les jeux. Nous sommes en direct chaque matin sur Radio Espace mais également sur TLM la chaîne de télé locale.

Comment voyez-vous la saison prochaine ?

Ça va dépendre de plusieurs éléments.

Vous êtes aussi une youtubeuse, on a retrouvé cette vidéo :

C’est quoi le concept car on n’a pas tout compris ?

Il n’y a pas grand chose à comprendre lol. C’est une vidéo que j’avais faite à l’époque où j’étais au cours Florent avec un ami. C’était un petit délire entre nous.

Qu’est ce qui vous passionne dans ce métier ?

Égayer la vie des autres. Quand je me lève le matin, mon but c’est de faire rire, de divertir mes auditeurs. Je veux lorsqu’ils m’écoutent qu’ils oublient un instant leurs soucis. Parfois la vie est dure, tous les bons moments sont à prendre, et c’est ce que je veux offrir aux autres, des bons moments de radio et de télé. Si je peux juste faire esquisser un sourire alors j’ai atteint mon but.
Et puis dans ce métier, on apprend énormément, sur soi, sur les autres. L’échange entre les animateurs et les auditeurs est passionnant, on donne et on reçoit c’est très fort.

Top